N‘hésitez pas à nous contacter pour connaître nos plans futurs ou tout simplement pour prendre des informations sur cette merveilleuse race. Il nous fera plaisir de vous renseigner et de répondre à vos questions.

STANDARD OFFICIEL

Aspect Général

Conformément à sa destinée utilitaire d’origine, le Chien de Léonberg est un grand chien puissant et bien musclé, mais qui reste élégant. Il se distingue par l’équilibre de ses proportions et par la maîtrise de son tempérament plein de vivacité. Les mâles sont tout spécialement imposants et forts.

Le Caractère

Le standard du Léonberg indique que, en tant que chien de famille, il est un compagnon agréable au tempérament moyen qu’on peut emmener partout sans difficultés et qui se distingue par son amour prononcé pour les enfants. Il n’est ni craintif, ni agressif. En tant que chien d’accompagnement, il est agréable, docile dans toutes les situations de la vie pratique. Son tempérament à l’obéissance, sa capacité d’apprendre, sa mémoire et par son indifférence au bruit, le Léonberg est d'excellente compagnie.

Proportions Importantes

La hauteur au garrot se rapporte à la hauteur du tronc comme 9 à 10. La hauteur de la poitrine correspond environ à 50% de la hauteur du garrot.

Région Crânienne

Crâne : Vu de face et de profil, le crâne est modérément bombé, puissant pour bien correspondre au tronc et aux membres, mais pas lourd. Sa partie postérieure n’est pas sensiblement plus large qu’au niveau des yeux.

Stop : Nettement visible, mais modérément marqué.

Tête

Dans l’ensemble elle est plus haute que large et plutôt allongée que amassée. Le rapport entre la longueur du chanfrein et celle du crâne est de1:1. La peau est partout bien appliquée sans rides sur le front.

Mâchoires

Mâchoires fortes avec un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet. C’est-à-dire que la face postérieure des incisives supérieures est en contact étroit avec la face antérieure des incisives inférieures, les dents étant implantées d’équerre par rapport aux mâchoires. Quarante- deux saines conformément à la formule dentaire.

Les Yeux

De brun clair à brun aussi foncé que possible, de grandeur moyenne, ovale, ni enfoncés, ni saillants, ni trop rapprochés, ni trop écartés. Les paupières épousent bien la forme du globe oculaire. Pas de conjonctivite visible. Le blanc de l’œil n’est pas rougi.

Les Oreilles

Attachées haut et pas très loin en arrière, tombantes, de grandeur moyenne, charnues et bien accolées à la joue.

Région Faciale

Truffe : Toujours noire.

Museau : Plutôt long, jamais s’amenuisant en pointe.

Lèvres : Bien appliquées, noires.

Joues : Elles ne sont que peu développées.

Cou : Légèrement galbé, il se fond dans le garrot. Il est plutôt long que court.

Le Corps

Garrot: Marqué, surtout chez les mâles.

Dos: Solide, droit, large.

Rein: Large, puissant, bien musclé.

Coupe: Large relativement longue, doucement arrondie, se fondant progressivement dans l'attache de la queue.

Poitrine: Large bien descendue, atteignant un minimum le niveau des coudes, pas trop en forme de tonneau, plutôt ovale.

La Queue: Elle est très richement fournie; elle tombe droit en station et n'est que très légèrement recourbée quand le chien est en mouvement; si possible pas portée plus haut que le niveau du dos.

Les membres

Ils sont très forts spécialement chez les mâles. Les membres antérieurs sont droits parallèles et pas trop rapprochés. Les épaules et bras sont longs obliques ne formant pas un angle trop obtus, bien musclés. Les coudes sont bien au corps. Les métacarpes sont forts, solides vu de face droits, vus de profil presque verticaux. Les pieds ni tournés en dedans, ni en dehors arrondis, aux doigts bien serrés et cambrés; les coussinets noir.

Les Membres Postérieurs

Vus de derrière ils ne sont pas trop serrés, parallèles. Les jarrets et pieds tournés ni en dedans ni en dehors. Il faut procéder à l'ablation des ergots.

Le Bassin: Il est oblique.

Les Cuisses: Elles sont assez longues, en position oblique, fortement musclée. La cuisse et la jambe forment un angle bien défini.

Le Jarret: Il est solide. L'angulation marquée entre la jambe et le métatarse.

Les Pieds: Ils sont dirigés droits devant, longs sans exagération, doigts cambrés; coussinets noirs.

La Robe

Le poil est d’une texture moyennement douce à rude, d’une bonne longueur, bien couché, sans former de raie; malgré la présence d’un sous-poil bien développé, les formes du corps restent bien reconnaissables; le poil est droit, une légère ondulation étant cependant admise. Surtout chez les mâles le poil forme une belle crinière sur le cou et le poitrail; des franges fournies aux antérieurs et une culotte abondante aux postérieurs.

La couleur varie de jaune lion à fauve rouge, fauve foncé également sable et toutes les graduations entre ces couleurs, avec masque noir. La pointe des poils noire est admise, mais le noir ne doit pas prédominer. L’éclaircissement de la robe à la face inférieure de la queue, à la crinière, aux franges des antérieurs et à la culotte des postérieurs ne doit pas être marquée au point de nuire à l’harmonie de l’ensemble de la couleur de la robe. Une petite tâche ou trait blanc sur le poitrail sont tolérés, ainsi que des poils blancs entre les doigts.

Les Allures

Les enjambées étendues, mouvement régulier dans toutes les allures; les antérieurs se portent bien en avant sous la forte poussée des postérieurs; au pas et au trot, vus de devant et de derrière, les membres se meuvent en ligne droite.

La Taille

Mâle: Hauteur entre 72 à 80 cm au garrot pour les mâles, la taille recherchée 76 cm.

Femelle: Hauteur entre 65 à 75 cm pour les femelles, la taille recherchée 70 cm.

Défauts

Tout écarts par rapport à ce qui précède.

Défauts Éliminatoires

Défauts anatomiques importants.

Truffe marron.

Pigmentation insuffisante des lèvres.

Absence de dents (sauf M/) prognathisme, autre défaut de l'articulé.

Couleur des yeux autre que bruns.

Entropion ou ectropion

Queue manifestement enroulée ou portée trop haute.

Coussinets marrons.

Poil frisé ou nettement bouclé.

Fausses couleurs.

Chiens craintifs ou agressifs.

Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

D'un tempérament très doux et affectueux, le Léonberg est le protecteur inné et vigilant des enfants. Fidèle et docile, c'est un véritable géant au cœur tendre.

Conditions de Vie

Le Léonberger est connu et reconnu pour son calme et sa patience. Idéal pour en faire un chien de compagnie familial, vos enfants ne risquent absolument rien. Ses capacités de chien de garde sont de mise, vous pouvez laisser votre domicile tout seul, vous le retrouverez intact, que ce soit pas la non-venue d’étrangers que par la bonne tenue de votre canin.

Affectueux et joueur, il faut savoir que ce chien vous suit partout. Il aime la compagnie de ses maîtres. Il aime les câlins, il obéit, on aurait tendance à le prendre pour une peluche. Contrairement aux idées que l’on pourrait se faire au vu de sa taille, le Léonberger ne demande pas beaucoup de place. Il reste avec ses maîtres, il n’aime pas s’en éloigner. Il n’est pas fugueur du tout. En tout état de cause, il vous aime «vous».

Le Léonberger n'aboit jamais et il aime la promenade, doux, affectueux, fidèle et docile.

Entretien

Un entretien bi-hebdomadaire de sa robe est nécessaire, sauf aux époques de mue, où il devra être quotidien. Il ne faut pas hésiter à insister derrière les oreilles et sur les franges des pattes, où les nœuds se forment vite. N'oubliez pas la culotte, car si la laine est épaisse, la fourrure se feutrera vite

Au Quotidien

Il est dit que le Léonberger mange beaucoup. On pourrait bien le croire, au regard de sa corpulence. Or, adulte, il mange normalement, sans excès. Petit, une simple gamelle lui suffit, à partir du moment où elle est mise à sa disposition. Il ne faut pas qu’il se sente rationné ou privé de nourriture.

Côté espace, il est inutile d’avoir un terrain de trois hectares. Un petit jardin est amplement suffisant, puisque votre protégé reste à vos côtés. A partir du moment où il peut un peu courir et jouer, c’est tout ce qu’il demande.

Son pelage important ne lui permet pas de supporter les grosses chaleurs. Ainsi, il a besoin d’ombre en été et de chaleur «tempérée» en hiver.

Ne croyez pas que le Léonberger soit difficile à dresser. Bien au contraire, il se montre très obéissant et très intelligent. De ce fait, vous n’aurez pas de difficultés majeures à lui faire comprendre et admettre les ordres que vous lui donnez. Docile, vous pourrez le dresser avec facilité, d’autant qu’il ne demande pas un maître unique. Ainsi, toute la famille pourra participer pour ensuite le chouchouter.

Le Léonberg des Forges